ESPACE SÉCURISÉ

Enseignement à distance de la flûte à bec

Continuité de l’enseignement musical

Classe de flûte à bec de Emilie AEBY


Emilie AEBY, enseignante en flûte à bec sur les antennes des Vosges du Sud de l’École Départementale de Musique de la Haute-Saône (EDM70), est l’une des premières enseignantes du conservatoire à rayonnement intercommunal à avoir proposé un suivi pédagogique à distance avec ses élèves.


 

100% des élèves inscrits en cours individuels suivent un cours en visio

Dès la fermeture des 10 antennes d’enseignement de l’EDM70, Emilie a contacté ses 15 élèves inscrits en cours individuels pour leur proposer de suivre des cours à distance, en visio. L’enseignante est très à l’aise avec l’outil informatique, elle a su s’adapter aux possibilités de chaque élève pour mettre en place ce suivi. Lors de ses cours, elle « surfe » avec les applications Skype, WhatsApp, Facetime ou encore Messenger.

 

Un suivi également pour les élèves inscrits en ensemble de pratique collective

« Pour les 36 élèves qui participent à mon ensemble de flûtes à bec ou à l’ensemble de musique ancienne, je leur transmets chaque semaine un email ciblé comprenant des écoutes, vidéos ou exercices rythmiques par exemple, adaptés à leur âge. Je leur sélectionne des pièces en lien avec ce que nous travaillons mais également des choses plus surprenantes afin d'aiguiser leur curiosité. »

 

Un enseignement plus ludique pendant le confinement

L’enseignement à distance est possible avec les cours en visio mais la qualité sonore n’est pas toujours au rendez-vous, alors Emilie s’adapte, trouvant le maintien de ce lien très important. L'enseignante et ses élèves prennent plaisir à se retrouver, même virtuellement.

Et pour dynamiser cette pédagogie inédite dans la carrière de l’enseignante, Emilie a lancé un petit jeu-concours auprès de ses élèves.

Elle nous explique : « Chacun est libre d'y participer ou non. C'est une liste de 15 questions en lien avec la flûte à bec et la musique ancienne. Certaines réponses sont dans le drive mis à leur disposition, d'autres sont dans leur méthode, d'autres seront à chercher sur internet. Il y a un jeu pour le cycle 1 et un autre plus difficile pour les cycles 2/3. Le but est d'apprendre des choses en s'amusant. Ils ont jusqu'au 07/05 pour m'envoyer leurs réponses et s'ils ont juste, ils gagnent un petit cadeau à choisir parmi : tube de graisse pour les joints des flûtes, support de pouce pour leur flûte, stylo en forme de flûte à bec ou encore un petit goupillon microfibre pour nettoyer leur flûte ! »

 

Le 1er avril n’est pas tombé à l’eau !

Parce que le 1er avril est toujours une date source de plaisanteries entre l’enseignante et ses élèves, il n’était pas question que le confinement fasse entrave à cette joyeuse tradition. Les élèves n’ont d’ailleurs pas épargné leur enseignante !

 

Emilie nous donne quelques anecdotes :

« - j'appelle sur skype et ce n'est pas mon élève qui est devant moi mais un autre membre de sa famille, avec la flûte à la main… Une élève me dit qu'elle est désolée, qu'elle n'a pas pu travailler parce que sa partition s'est envolée par la fenêtre est qu'elle a atterri dans la piscine... pour le cours suivant, au lieu de mes 2 jeunes élèves (2 sœurs) se trouve un poisson sur un pupitre avec une flûte dans la bouche. Puis j'entends jouer leur morceau, comme si c'était le poisson qui jouait. Elles apparaissent ensuite et me disent "poisson d'avril" ! »

 

De son côté, l’enseignante a bien préparé sa farce :

« je leur ai fait cette année un poisson qui a marché avec presque tous les élèves du jour ! Je leur ai dit que j'étais vraiment désolée mais qu'en regardant des vidéos sur Youtube je m'étais rendu compte que je leur avais appris à jouer de la mauvaise manière de la flûte à bec. En effet, il va falloir à présent changer le sens des mains et mettre la main droite en haut et la main gauche en bas. Je m'excuse platement auprès d'eux et leur demande d'essayer de jouer comme ça. Evidemment ils n'y arrivent pas. Je vois un mélange de déception, énervement, incompréhension sur leurs visages mais ils restent adorables avec moi... Je pousse le bouchon et leur dis qu'on va reprendre au tout début, que ce n'est pas grave qu'on ait perdu quelques années... Ils s'exécutent tous et jouent la première page de leur première méthode (uniquement des "si" !), résignés... Puis vient le dénouement, je leur avoue la supercherie et là j'ai senti un tel soulagement       #jesuisunmonstremaisj'assume ! »

 

L’enseignement musical se poursuit mais une reprise de cours normaux est vivement attendue par tous les enseignants de l’EDM70 qui s’impatientent de retrouver leurs élèves et le dynamisme de leurs classes.


Inscription Newsletter
Recevez toutes les infos et évènements.
partenaire1
École départementale de Musique et de Théâtre de la Haute-Saône Conservatoire à rayonnement intercommunal
23 rue Lafayette - 70000 Vesoul